• C'est au cours d'une visite au Musée des Beaux Arts de Lyon que j'ai pu aller à la découverte d'un artiste surréaliste, que je ne connaissais point, Joseph Cornell.

     Joseph Cornell et les boîtes à histoires.


    Son travail sur les boîtes m'a tout de suite donné envie de le faire connaître aux élèves et de reprendre sa démarche en classe. L'occasion rêvée de travailler le collage et l'assemblage .

     J'ai préparé pour l'occasion un diaporama montrant ses collages et ses assemblages.

    Télécharger « diaporama joseph cornell.pdf »

    J'ai préparé également une fiche sur cet artiste , à glisser dans le passeport culturel.

    Télécharger « joseph cornell fiche artiste.pdf »

     

    Différentes pistes de travail m'ont paru riches et intéressantes pour les élèves :

    • Comme première piste, il est possible de travailler sur les collages de Cornell. Il existe par chance un site tout prêt pour cette activité, qui reprend les très beaux papiers victoriens utilisés par l'artiste . Il n'y a qu'à les imprimer et l'affaire est dans le sac ( Hourra ! Out la corvée de découpage dans les magazines) :

    The Joseph Cornell Box

    L'objectif de cette séance étant de libérer l'imaginaire, d'oser les mélanges les plus surprenants en s'appliquant sur le découpage ( et oui, c'est important au CP ) et la composition sur sa feuille.

     

    •  Comme deuxième piste de travail ( qui nécessitera  plusieurs séances), je demanderai à chaque élève de rapporter une voire plusieurs boîtes à chaussures et plein de petits objets ou jouets à coller dans les boîtes. 

      Les élèves travailleront en groupe sur une boîte et devront composer sur un conte  : Cendrillon, Alice au Pays des Merveilles, Le Petit Poucet, Le Petit Chaperon Rouge, Les Trois Petits Cochons ....

      La première étape consistera à lister les objets et les personnages du conte que l'on va devoir placer dans la boîte( une chaussure pour Cendrillon, un panier pour le Chaperon .... )

      Puis, ils se répartiront le travail au sein du groupe :  certains élèves réfléchiront et décoreront le fond de leur boîte ( peinture, papiers ? ), d'autres fabriqueront ou trouveront les petits personnages ou objets à placer dans la boîte.

      Enfin, les élèves assembleront et agenceront dans leur boîte, les éléments de leur conte .
       

      L'objectif  de cette séance étant ici d'assembler, composer avec différents matériaux, il faudra proposer quantité de matériaux pour créer ( papiers, cartons, ficelles, pâte à modeler ...). 

       
    •   Dernière piste de travail : réaliser son autoportrait en boîte.  

    • Il suffira pour cela de demander aux élèves de ramener là encore une boîte à chaussures et des petits objets, jouets de son quotidien qu'il aime bien et qu'il voudra disposer dans sa boîte.  Le fond de la boîte pourra être décoré par des images, couleurs qu'il aime puis libre à lui de composer, agencer comme il veut ce qu'il aime. Le but étant de se présenter aux autres à travers sa boîte.

     
    Voilà pour mes trouvailles en vrac sur Cornell, je suis bien sûre preneuse d'autres idées si vous en avez. smile

    Pour aller plus loin :

     

     

     



     

     


    votre commentaire
  • Quelle heureuse surprise que ce thème de la future Grande Lessive : " J'ai rêvé de " !

    En effet, en classe , les CP venaient juste de terminer l'album "J'ai rêvé que ", édité chez Hatier (Ribambelle ).

     J'ai rêvé de- Grande Lessive du 27 Mars 2014

     Aussi n'a -t il pas été difficile d'introduire ce thème en arts visuels.

    La première séance a été consacrée à une appropriation du thème en deux temps :

    - Une première partie à l'oral en collectif ( après lecture de l'énoncé écrit au tableau ) : C'est quoi un rêve ? Quand rêve-t-on ? Peux-tu nous raconter un de tes rêves ? La discussion est partie dans deux directions : d'abord les rêves qui ont lieu durant le sommeil, puis les rêves secrets, les envies.

    - Une deuxième partie en production individuelle : dessiner son rêve et rédiger une phrase sur la fiche ci-dessous.

     

    Télécharger « j'ai rêvé.pdf »

     

     

    Pour la deuxième séance, je suis allée fouiller à droite, à gauche chez les cyber-collègues et en ai tiré une séance plutôt simple à mettre en place.

    Pour cette deuxième séance, nous partirons à la découverte de René Magritte, le peintre du rêve par excellence.

    - Les élèves commenceront par analyser " L'heureux donateur ", pour en arriver à la conclusion que ce sont ses pensées , ses rêves que nous voyons en lui.
    J'ai pour cette occasion créé un petit diaporama sur Magritte en lien avec notre production.

    Télécharger « diaporama magritte.pdf »

     
    - Ensuite, chaque élève aura la silhouette du bonhomme dans laquelle il dessinera le rêve qu'il aura choisi lors de la première séance, comme si c'était le rêve du bonhomme.
       

     Télécharger « silhouette.jpg »

     J'ai rêvé de ...

     

     

    Cette silhouette sera décorée simplement ( feutres / crayons de couleur ) en raison d'un manque de temps et parce que je dois mener cette séance avec 24 puis 28 élèves le même après-midi. Mais vous pouvez trouver d'autres manières de l'exploiter avec vos élèves en cliquant sur les liens situés au bas de l'article.

    - Enfin, les élèves découperont la silhouette et la colleront sur une feuille A4 noire.

    À l'aide d'un marqueur doré ou argenté, j'écrirai la phrase qu'ils ont rédigée lors de la première séance sur la feuille noire, au-dessus de leur bonhomme.


    - À l'issue de cette séance, l es élèves auront une fiche sur l'artiste Magritte qu'ils glisseront dans leur porte-vues "passeport culturel ".

    Télécharger « fiche-artiste : magritte.pdf »

     

    Sources, inspirations, prolongements pour ces séances  : 

    •  La silhouette de Magritte est tirée de l'excellent site  "Arts Visuels Ecole" 
    • Une classe qui a travaillé d'une manière très proche : La cuisine du Cycle 2  
    • Des prolongements possibles en lecture/ écriture (notamment, Magritte et les surréalistes vus par Anthony Browne): 

     Chatoubistouille

     La maîtresse aime

     La classe de Mélusine.  

    1 2 3 dans ma classe


    votre commentaire
  • Notre école participe depuis deux ans à la manifestation " La Grande Lessive ", une installation artistique éphémère qui a lieu deux fois par an dans le monde entier.

    Les élèves composent, sur un format A4, une oeuvre plastique en lien avec un thème imposé. Puis tous les travaux de l'école sont accrochés sur des fils à l'aide de pinces à linge dans la rue, le jour J.

    Les alentours de l'école prennent des allures de musée à ciel ouvert durant cette journée particulière . Les parents ou les passants sont toujours émerveillés par la créativité foisonnante des enfants.

    Cette manifestation permet de faire un projet pour toute une école très simple, riche et valorisant pour les élèves.

    Plus d'informations ici :
    http://www.lagrandelessive.net/

    La Grande Lessive


    1 commentaire